Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Itineraire Grand Sud LE BLOG

Actualité culturelle et touristique sur le sud de la France

Itineraire Grand Sud LE BLOG

La forêt des écrivains combattants

La Forêt des Ecrivains Combattants depuis Combes :

un lieu de recueillement grandiose

Tout commence dans les années 30. A la suite d’inondations ravageuses dans le bassin de la Garonne, l’Association des Ecrivains Combattants et le Touring Club de France se lancent dans des opérations de reboisement pour faire prendre conscience du rôle essentiel de la forêt protectrice de l’érosion des sols et éviter la récidive. Par ailleurs, ils souhaitent honorer la mémoire des écrivains des deux dernières guerres, morts en défendant la France.

C’est le site de Caroux-Espinouse qui fut choisi où l’Agout, affluent du Tarn, prend sa source, et notamment les hauteurs du village de Combes proche de Lamalou-les-Bains.

Véritable œuvre collective, les communes de Combes et sa voisine Rosis, donnèrent des terrains communaux (10 ha au début) tandis qu’un pépiniériste bourguignon fit don de 10.000 plants de cèdres et les planta à cet endroit.

La grande aventure de la nature avait débuté. De 10 ha, le territoire est passé à 80 ha avec 2.500 jeunes arbres dont les essences sont prestigieuses : Cèdre de l’Atlas, Pin Laricio de Corse, Pin Sylvestre, Douglas, châtaignier, Chêne rouge d’Amérique, Pin de Tauride, Sapin de Nordmann, Cyprès de Lawson, Sapin pectiné, Hêtre, Chêne pubescent, Erable de Montpellier… un conservatoire grandeur nature. L’inauguration de la Forêt eut lieu le 28 juin 1931 en présence des autorités de l’époque.

Cette forêt accorde une large place à la mémoire des Ecrivains Combattants par l’installation d’une immense croix de guerre inaugurée en 1938 ainsi que des stèles bordant les chemins et allées rappelant le nom de ces héros. Ce massif forestier adopte la dénomination de «Forêt Domaniale des Ecrivains Combattants ».

Malgré un incendie en 1983 qui ravagea ¼ du massif, l’Office National des Forêts a restauré cette partie de la forêt en replantant 40.000 chênes et pins.

Ce lieu chargé d’histoire est un espace découverte, de détente et de promenade dans un milieu fragile et vulnérable recommandant beaucoup d’attention et de respect. Il faut souvent plus d’un siècle pour qu’une forêt se reconstitue et se régénère.

Repères géographiques :Les monts du Caroux-Espinouse ont surgi il y a 2 millions d’années lors du plissement pyrénéo-alpin soulevant ainsi la bordure sud du Massif Central. Cette montagne culmine à 1152 m et relie les Cévennes à la Montagne Noire. Constituée essentiellement de roches métamorphiques, elle borde les départements du Tarn et de l’Aveyron. Grâce aux influences climatiques méditerranéennes, ce massif abonde en espèces végétales et animales (500 plantes, 140 espèces d’oiseaux, 20 espèces de reptiles et batraciens, 41 espèces de mammifères dont le Mouflon en est le fleuron). Landes, bruyères, genêts, fougères prospèrent particulièrement au sommet.

Repères historiques :Au fil des allées et ronds-points, l’on peut découvrir les stèles d’Antoine de Saint-Exupéry, Charles Péguy, Jean Zay, Alain Fournier, Irène Nemirovski, Paul Nizan…

Carnet d’adresses :

- Office de Tourisme de Lamalou-les-Bains Tél. 04.67.95.70.31 –www.ot-lamaloulesbains.fr

- Parc National Régional du Haut Languedoc de Saint-Pons-de-Thomières –

Tél. 04.67.97.38.22

A noter :

- Une Charte « Ecotourisme en Haut-Languedoc » a été mise en place pour la préservation de l’environnement en matière de développement touristique.

- Les déplacements en véhicule sont à limiter dans cet espace naturel d’une grande beauté. Il est recommandé d’adopter la promenade pédestre pour une observation sereine de la nature.

Texte et photos Dominique Cattez - juin 2017

 

La forêt des écrivains combattants
La forêt des écrivains combattants
La forêt des écrivains combattants
La forêt des écrivains combattants
La forêt des écrivains combattants
La forêt des écrivains combattants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article